Auto-stage: être en stage chez soi-même ?!?

Peu connu mais existant depuis 2014 est le statut d’étudiant entrepreneur.

Ce statut est souvent limité aux projets qui sont accompagnés par les Pôles Etudiants pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrpreneuriat (PEPITE).

La pandémie Covid et le manque de stages ont changé la donne avec une directive de février 2021, émise par la DGESIP (Direction Générale de l’Enseignement Supérieur et de l’Insertion Professionnelle).

Ainsi est né l’auto-stage qui consiste à faire un stage chez soi-même, dans son auto-entreprise d’étudiant entrepreneur. Concrètement, l’étudiant qui fait un stage dans son « auto-entreprise » prend le statut d’étudiant entrepreneur.

En théorie, l’étudiant avide de découvrir l’entrepreneuriat, de monter son « idée » ou sa « boîte » va s’auto-former..

En pratique, outre le fait que l’étudiant va s’auto-encadrer, on est dans une sorte de délire administratif puisque selon la directive, le « stage devra être rémunéré au plafond légal pour des questions de couverture accident« . Donc l’étudiant doit se payer lui-même ce qui est obligatoire si le stage dure plus de 2 mois. A priori le cas quand on crée une société non ?

1 commentaire ou question sur Auto-stage: être en stage chez soi-même ?!?

  1. jessica renoncourt 18 août 2021
A propos de Auto-stage: être en stage chez soi-même ?!?

Poser une question ou faire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.