Contestation juridique des résultats de l’examen de passage en 2ème année de médecine

La réforme des études de médecine a tourné à la farce lors des examens de fin de 1ère année pour le passage en 2ème année.

Comment « fonctionne » la réforme des études de médecine ?

Cette réforme a créé 2 nouvelles voies d’accès aux études médicales. On peut suivre le PASS (parcours d’accès spécifique santé) ou la Licence d’accès santé (LAS) à la place de PACES (première année commune aux études de santé).

Au moins 50% des étudiants acceptés en 2ème année doivent passer 2 oraux de 10 minutes, un de « mise en situation » et l’autre d’ « analyse de figure ».

A l’issue de l’écrit, il y a les « grands admis » qui n’ont pas besoin de passer un oral.

Puis il y a les autres, admissibles qui passent ces 2 oraux.

Le problème est, comme dans Parcoursup, l’opacité totale, des calculs. Là, les oraux ont compté pour 70% voir 90% de la note finale.

En d’autres mots, des étudiants qui avaient très bien marché à l’écrit, sur des questions MEDICALES, se sont vus exclus et doublés par des étudiants qui avaient été nettement moins bons en « médecine » mais avaient bien réussi leurs 20 minutes d’oral.

Certains étudiants ont perdu 400 places après l’oral car ils ont eu une note d’oral inférieure à celle de l’écrit et le mode de calcul les a propulsés vers le bas.

A l’inverse, certains étudiants qui étaient au delà de la 1000ème place ont pu accéder à la 2ème année.

Une quarantaine d’étudiants ont attaqué devant le Conseil d’Etat le classement final de l’examen de passage en deuxième année à l’Université de Paris.

Leur avocat est Me Marc Bellanger.

Certains étudiants ont aussi entamé une grève de la faim: https://etudiant.lefigaro.fr/article/des-etudiants-en-medecine-en-greve-de-la-faim-pour-reclamer-leur-passage-en-2e-annee_fc33ad40-1d18-11ec-a2d1-fbe24b80625a/

A suivre …

A propos de Contestation juridique des résultats de l’examen de passage en 2ème année de médecine

Poser une question ou faire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.