Licence – Sciences – technologies – santé – Portail Parcours aménagé bacheliers technologiques sciences exactes et sciences pour l’ingénieur (SESI) à Lille

Licence – Sciences – technologies – santé – Portail Parcours aménagé bacheliers technologiques sciences exactes et sciences pour l’ingénieur (SESI) Universite de Lille – Campus cité scientifique – Villeneuve d’Ascq (Public)
Campus Cité scientifique

59655 Villeneuve-d’Ascq 59655 France

Informations supplémentaires :
Née de la fusion des trois universités lilloises (Lille 1, Lille 2 et Lille 3), l’université de Lille est une université pluridisciplinaire d’excellence au coeur de l’Europe du Nord.

Forte de ses 67000 étudiant-e-s et d’une offre de fo rmation qui couvre l’ensemble des champs disciplinaires : Arts Lettres, Langues – Droit, Économie, Gestion – Santé – Sciences humaines et sociales – Sciences et Techniques des activités physiques et sportives – Sciences, Technologies, l’université de Lille est un acteur majeur de la Région pour la formation, la recherche, l’innovation et par son engagement sur les questions de société.

L’université de Lille est présente sur 20 sites géographiques.

Langue vivante 1: Anglais
Langue vivante 2: Espagnol ou Allemand en option
Dates journées portes ouvertes et/ou journées d’immersions :

Journée portes ouvertes (JPO)

samedi 3 février 2018

de 9h à 17 h pour vous permettre d’échanger avec les enseignant-e-s et les étudiant-e-s, participer aux conférences, mieux connaître les aspects pratiques de la vie étudiante ou encore rencontrer des conseillers d’orientation.

 

Programme détaillé sur  http://jpo.univ-lille.fr

Vous pouvez poser vos questions concernant cette formation à l’adresse mail suivante :

espace-lycee@univ-lille1.fr
Responsable pédagogique :

espace-lycee@univ-lille1.fr

Le parcours aménagé SESI (sciences exactes et sciences pour l’ingénieur) est destiné aux bacheliers technologiques (STI2D, ST2S, STL) et aux titulaires du DAEU B motivés par les sciences et les études universitaires. Il offre un accompagnement durant les 2 premiers semestres de licence pour favoriser la réussite des étudiants dans l’une des mentions de licences du secteur Sciences Exactes et Sciences pour l’Ingénieur (SESI). Ce parcours peut éventuellement concerner aussi certaines catégories de bacheliers professionnels ayant de bonnes bases en mathématiques et physique. L’aménagement consiste à apporter une remise à niveau en matière de connaissances scientifiques générales et une aide sur les contenus disciplinaires nécessaires pour poursuivre dans de bonnes conditions dans l’une des mentions de licence du secteur SESI (excepté mathématiques).

L’aménagement concerne principalement la première année du parcours et dispense :

– des enseignement en petits groupes

– des cours-TD – TP (pas d’enseignement en amphi)

– une assistance à l’apprentissage via le multimédia

– l’évaluation des enseignements en contrôle continu avec intégration des examens finaux selon les UE

– le soutien d’un référent enseignant.

– du tutorat de soutien dans le cadre du programme régional de réussite en études longues – PRREL-réussite. Un étudiant tuteur  pour 2 étudiants tuteurés : 40H de soutien/semestre/tuteuré. Ce soutien permet d’accompagner progressivement le tutoré vers une réalisation autonome des activités. Les apprentissages sont très individualisés et le tuteur organise l’activité de travail afin de faciliter, voire d’accélérer l’acquisition de nouvelles compétences.

– des entretiens individuels avec le Directeur des études organisés au cours de l’année

– une aide à l’orientation (entretien individuel régulier) et à l’insertion professionnelle (connaissance des métiers et des formations).

Le parcours aménagé prépare plus particulièrement à l’une des mentions suivantes choisies en 2e année : physique-chimie, chimie, EEEA, génie civil, informatique et mécanique.

La sélection des candidats à ce parcours s’effectue après l’étude du projet de formation motivé, l’examen du dossier scolaire et un entretien individuel.

 

Plus d’informations en cliquant ici

  • Chimie
  • Electronique, énergie électrique, automatique
  • Génie civil
  • Informatique
  • Physique
  • Physique, chimie Outre la diversité des formations de 1er cycle, et les spécificités qu’y apporte chaque établissement, des éléments de cadrage national ont été définis avec le concours de l’ensemble des acteurs de l’enseignement supérieur pour informer les lycéens et leurs familles.La réussite en première année de licence scientifique nécessite la maîtrise de connaissances et compétences acquises au lycée, une bonne connaissance des débouchés de chaque filière universitaire ainsi qu’un engagement du futur étudiant dans son projet d’étude choisi.Il est attendu des candidats en licence Mention CHIMIE : * Disposer de compétences scientifiques Cette mention implique, en effet, d’avoir une capacité à analyser, poser une problématique et mener un raisonnement, une capacité d’abstraction, de logique et de modélisation et la maîtrise d’un socle de connaissances disciplinaires et des méthodes expérimentales associées.* Disposer de compétences en communication Cette mention nécessite en effet une capacité à communiquer à l’écrit et à l’oral de manière rigoureuse et adaptée, une aptitude à se documenter dans au moins une langue étrangère, prioritairement anglaise et une capacité à l’écrire et à la parler à un niveau B.* Disposer de compétences méthodologiques et comportementales Cette mention requiert une curiosité intellectuelle, une capacité à s’organiser et à conduire ses apprentissages et, enfin, une aptitude à programmer son travail personnel et à s’y tenir dans la durée.Dans ces grands domaines et pour toutes les mentions de licence scientifique, le lycéen doit attester a minima une maîtrise correcte des principales compétences scientifiques cibles de la classe de terminale.En outre :* Chaque mention de licence scientifique se caractérise par une discipline majeure (le nom de la mention), pour laquelle il est préconisé une très bonne maîtrise des matières correspondantes au lycée, et une bonne maîtrise des compétences expérimentales éventuellement associées.* Chaque mention inclut souvent une seconde discipline pour laquelle il est préconisé une bonne maîtrise des matières correspondantes au lycée. Une très bonne maîtrise des compétences attendues en Physique-Chimie à la fin de la classe de terminale est préconisée.Une bonne maîtrise des compétences expérimentales attendues en Physique-Chimie à la fin de la classe de terminale est préconisée.Une bonne maîtrise des compétences attendues en Mathématiques à la fin de la classe de terminale est préconisée en fonction du portail auquel appartient la mention.
    La réussite en première année nécessite la maîtrise de connaissances et compétences acquises au lycée, une bonne connaissance des débouchés de chaque filière universitaire ainsi qu’un engagement du futur étudiant dans son projet d’étude choisi.

    Compétences disciplinaires

    – Compétences disciplinaires en mathématiques et physique (et chimie pour l’option chimie) (et informatique pour l’option Informatique).

    – Avoir une capacité à analyser un problème de mathématique, de physique, de chimie (pour l’option Chimie), d’informatique (pour l’option Informatique).

    Compétences transversales

    – Etre capable de communiquer à l’écrit et à l’oral.

    – Etre apte à se documenter dans la langue anglaise ; savoir l’écrire et à la parler à un niveau B.

    – Etre capable de mener un raisonnement logique et enfin maîtriser l’ensemble du socle de connaissances disciplinaires et des méthodes expérimentales (en physique et en chimie) associées acquis au lycée.

    Savoir, gérer son travail personnel de manière autonome, gérer son temps et prendre des notes, avoir l’esprit de rigueur.

     

    Ce parcours s’adresse à celles et ceux qui maîtrisent bien les disciplines scientifiques (mathématiques, physique, chimie) et qui font preuve de curiosité pour les innovations technologiques, l’étude de la matière et la pratique d’expérience. Il requiert des aptitudes pour les raisonnements logiques, l’expérimentation et les connaissances théoriques et pratiques fondamentales de la discipline.

    Elle ouvre des perspectives d’emplois multiples et variés dans l’ensemble des secteurs d’activité où les applications des sciences sont nombreuses : industrie, transport, énergie, santé, environnement, matériaux, …

    Pièces demandées

    – Tous les relevés de notes de première et terminale (et pour les candidats en réorientation, ceux de toute formation supérieure suivie après le Bac ou son équivalent : PACES, DUT, BTS, autre L1…)

    – Projet de formation motivé dûment rempli

    – Fiche Avenir dûment remplie (candidats scolarisés en terminale dans un lycée français)

     

     Eléments pris en compte :

    – Notes des disciplines scientifiques, de français et d’anglais

    – Avis issus de la fiche « Avenir » sur les voeux des candidats et leurs compétences

    – Entretien obligatoire

    Le parcours aménagé prépare plus spécifiquement à une poursuite d’études vers les mentions : chimie, physique-chimie, mécanique, génie civil, EEEA, informatique.

     

    A la fin du premier semestre, les étudiants peuvent opter pour des études courtes (Bac+2) et s’orienter vers le DEUST MIR (Maintenance et infrastructures de réseaux).

     

    A la fin du semestre 4, les étudiants peuvent s’orienter vers une licence professionnelle sous réserve d’acceptation par  le ou la responsable de la licence. Parmi l’offre proposée, on peut citer entre autres :

    – la licence pro chimie analytique, contrôle, qualité, environnement-

    – la licence pro ER2E (énergies renouvelables et efficacité énergétique)

    – la licence pro CGIR (conception, gestion des infrastructures réseaux)

    – la licence pro DA2I (métiers de l’informatique : applications web)

    Quant aux étudiants ayant fait le choix d’une licence générale, et selon la mention suivie, ils poursuivent en master (Bac+5), ceux notamment des secteurs chimie, EEEA, chimie physique et analytique, génie civil, informatique, Mécanique, MIAGE, Réseaux et télécommunication, ou vers le master métiers de l’éducation, de l’enseignement et de la formation (MEEF) en vue des concours  de 1e ou 2nd degré.

    Il est également possible de candidater à l’entrée d’une école d’ingénieurs à l’issue de la 2e ou 3e année (Polytech – génie civil par exemple).

    Débouchés professionnels

    Les métiers correspondants se retrouvent dans l’ensemble des secteurs d’activité : ingénierie, industrie, santé, environnement, matériaux, énergie, agro-industries, sociétés de service …et  se déclinent dans toutes les grandes fonctions de l’entreprise.

    La plupart des métiers cités ci-dessous nécessitent une poursuite d’études en master. Néanmoins, certaines fonctions intermédiaires (technicien-ne, assistant-e..) peuvent être accessibles après un bac +3 : licence générale ou licence professionnelle. Voici des exemples de métiers classés par fonctions

     

    CONCEPTION – DÉVELOPPEMENT   

    Ingénieur-e d’études

    CONSEIL – CONTROLE – COMMERCIALISATION

    Ingénieur-e d’affaires

    Technicien-ne qualité

    ENSEIGNEMENT – RECHERCHE

    Enseignant-e / Chercheur-e à l’université

    Ingénieur-e de recherche

    PRODUCTION – FABRICATION  – MAINTENANCE

    Ingénieur-e exploitation

    Ingénieur-e méthodes

     

     

     

     

    Sources :

  • MESRI-SIES
  • MAA/DGER – AgroSup Dijon/Eduter pour les données d’insertion professionnelles en BTSA
  • MEN-MESRI/DEPP pour les pour les données d’insertion professionnelles en BTSAvertissement :
    Ces statistiques nationales sont actuellement les plus récentes disponibles.
    Fermer
    Enseignement à distance :

    Non
    Nombre de places offertes sur la plateforme :

    60
    Nombre de places l’année précédente :

    60
    Nombre de voeux l’année précédente :

    228
    La formation a-t-elle accepté tous les candidats du secteur l’année précédente :

    Donnée non disponible pour cette formation.
    La formation a-t-elle accepté tous les candidats l’année précédente :

    Donnée non disponible pour cette formation.
    Nombre de candidats admis l’année précédente :

    Donnée non disponible pour cette formation.
    Quota de candidats boursier :

    Si cette formation recueille davantage de voeux qu’elle n’offre de places, le recteur fixera un pourcentage minimum decandidats bénéficiaires d’une bourse nationale de lycée, à accueillir, et ceci afin de garantir la mixité sociale.Ce quota sera affiché sur cette page au mois de mai.

    Frais de scolarité par année :

    184 euros. (Montant pour 2017/2018)
    Frais de scolarité par année pour les étudiants boursiers :

    Pas de frais pour les boursiers. (Montant pour 2017/2018)

  • Poser une question ou faire un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.