Licence – Sciences humaines et sociales / Histoire – Portail 7 : HISTOIRE – GEOGRAPHIE ET AMENAGEMENT Portail 7 : HISTOIRE – GEOGRAPHIE ET AMENAGEMENT à Orléans

Licence – Sciences humaines et sociales / Histoire – Portail 7 : HISTOIRE – GEOGRAPHIE ET AMENAGEMENT Portail 7 : HISTOIRE – GEOGRAPHIE ET AMENAGEMENT Université d’Orléans (Public)
Château de la Source
Avenue du Parc Floral – BP 6749
45067 Orléans Cedex 2 France

Tel Accueil : 02.38.41.71.72
Fax : 02.38.41.70.85

Langue vivante 1: Anglais ou Allemand ou Espagnol
Dates journées portes ouvertes et/ou journées d’immersions :

Samedi 17 février 2018 de 9h00 à 17h30

Vous pouvez poser vos questions concernant cette formation à l’adresse mail suivante :

doip@univ-orleans.fr
Responsable pédagogique :

corinne.legoy@univ-orleans.fr

La licence générale mention Histoire en première année donne le choix entre trois portails (Histoire-Lettres, Histoire-Géographie, Histoire-Droit), qui permettent aux étudiants de se spécialiser progressivement tout en se dotant d’une formation pluridisciplinaire solide, garantie de réussite professionnelle. Au 1ersemestre de la L1, vous recevez une double formation équilibrée dans les deux disciplines du portail. Au second semestre, l’enseignement repose sur un système de majeure (Histoire) et de mineure (autre discipline du portail), qui consolide et affine la formation des étudiants dans la discipline qu’ils ont choisie, sans interrompre la pluridisciplinarité. Lors de l’inscription en L2, il est donc possible pour chaque étudiant de choisir l’une ou l’autre licence qui constitue le portail (licence d’histoire ou de géographie, licence d’histoire de lettres, licence d’histoire ou de droit). A partir de la L2, la licence d’Histoire offre des choix de parcours (« Patrimoine et Culture », « Enseignement » ou « Droit ») articulés à différents masters (Bac + 5) proposés par l’Université. La formation est donc fondée sur la progressivité et l’ouverture : progressivité des enseignements : c’est l’objectif de l’organisation des cours dispensés entre la L1 et L3. La L1 vise à la maîtrise des grands cadres chronologiques et événementiels des quatre périodes de l’Histoire (Ancienne, Médiévale, Moderne et Contemporaine), avant un approfondissement progressif (étude des enjeux et problématiques de longue durée, perspectives comparatistes, sensibilisation aux renouvellements et débats historiographiques). Progressivité de la spécialisation et des choix permis aux étudiants, aussi bien en L1 qu’en L2 et L3 avec l’existence de parcours entre lesquels il existe des passerelles permettant des réorientations. Ouverture vers d’autres disciplines : elle permet d’acquérir un véritable savoir humaniste et une culture générale solide et ouverte (sciences humaines, lettres, géographie, droit, mais aussi actualité, politique, culture artistique). Ouverture professionnelle : la diversité des poursuites d’études et la diversité des horizons professionnels possibles sont l’un des points forts de la formation. Ouverture sur l’environnement économique et social, par des liens tissés avec différentes institutions locales (Rendez-vous de l’Histoire de Blois, Musée des Beaux-Arts d’Orléans, Archives départementales, médiathèque d’Orléans, Centre Péguy ou CERCIL) dont bénéficient les étudiants : accueil en stage, conférences, cours dispensés par des professionnels. La formation permet ainsi l’acquisition de savoirs disciplinaires solides (connaissances historiques, formation à la recherche, veille documentaire…) et la consolidation de compétences plus larges : maîtrise de l’expression écrite et orale, maîtrise d’une langue étrangère, formation aux outils numériques, développement des capacités d’analyse, d’interprétation et de confrontation des informations et des documents, développement de la curiosité intellectuelle, construction d’une argumentation et développement de la réflexion critique. Lien vers la fiche descriptive : licence Histoire

Outre la diversité des formations de 1er cycle, et les spécificités qu’y apporte chaque établissement, des éléments de cadrage national ont été définis avec le concours de l’ensemble des acteurs de l’enseignement supérieur pour informer les lycéens et leurs familles.Il est attendu des candidats en licence Mention HISTOIRE : * Savoir mobiliser des compétences en matière d’expression écrite et orale afin de pouvoir argumenter un raisonnementCette mention suppose en effet des qualités dans la compréhension fine de textes de toute nature et de solides capacités d’expression, à l’écrit comme à l’oral, afin de pouvoir analyser, argumenter, construire un raisonnement, synthétiser, produire et traiter des contenus diversifiés.* Disposer d’un bon niveau dans au moins une langue étrangère (niveau B)Cette mention comporte en effet obligatoirement des enseignements de langues vivantes. La maîtrise d’au moins une langue au niveau baccalauréat est donc indispensable.* Etre intéressé par la démarche scientifique Cette mention suppose la capacité à comprendre et produire des raisonnements logiques et argumentés à partir de données et de concepts issus de différentes disciplines.* Faire preuve de curiosité intellectuelle et plus particulièrement pour les sciences humainesLa licence Histoire a pour objet en effet l’étude et la compréhension du phénomène humain, dans toute sa richesse, sa temporalité, sa spatialité, sa diversité et sa complexité.* Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travailCet attendu marque l’importance, pour la formation, de la capacité du candidat à travailler de façon autonome. Comme beaucoup de formations universitaires, la formation en licence d’histoire laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel. * Avoir un intérêt pour la recherche documentaireLa formation en histoire requiert en effet l’analyse combinée de nombreuses sources historiques qu’il faut pouvoir comprendre et mettre en perspective. * Avoir un intérêt pour les questions historiques, politiques, économiques et socialesL’intérêt pour l’histoire est bien évidemment essentiel. Mais l’histoire ne peut cependant être étudiée indépendamment des réalités politiques, économiques et sociales.
L’établissement n’a pas saisi d’attendus locaux

L’examen des pièces justificatives permettra de vérifier le niveau de maîtrise des attendus.
Poursuite d’études  :

Master Histoire : PCS, MAPCAR

Master MEEF Histoire-Géographie

 

Débouchés professionnels :

Métiers de l’enseignement,

Métiers des archives, de la documentation, des bibliothèques,

Métiers de la culture, du patrimoine, du tourisme,

Métiers de l’administration, du conseil et de la communication politiques,

Métiers du journalisme.

Sources :

  • MESRI-SIES
  • MAA/DGER – AgroSup Dijon/Eduter pour les données d’insertion professionnelles en BTSA
  • MEN-MESRI/DEPP pour les pour les données d’insertion professionnelles en BTSAvertissement :
    Ces statistiques nationales sont actuellement les plus récentes disponibles.
    Fermer
    Enseignement à distance :

    Non
    Nombre de places offertes sur la plateforme :

    100
    Nombre de places l’année précédente :

    100
    Nombre de voeux l’année précédente :

    552
    La formation a-t-elle accepté tous les candidats du secteur l’année précédente :

    Oui
    La formation a-t-elle accepté tous les candidats l’année précédente :

    Oui
    Nombre de candidats admis l’année précédente :

    90
    Quota de candidats boursier :

    Si cette formation recueille davantage de voeux qu’elle n’offre de places, le recteur fixera un pourcentage minimum decandidats bénéficiaires d’une bourse nationale de lycée, à accueillir, et ceci afin de garantir la mixité sociale.Ce quota sera affiché sur cette page au mois de mai.

    Frais de scolarité par année :

    184 euros. (Montant pour 2017/2018)
    Frais de scolarité par année pour les étudiants boursiers :

    Pas de frais pour les boursiers. (Montant pour 2017/2018)

  • Poser une question ou faire un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.