Licence – Droit-économie-gestion / Science politique – Science politique – Guadeloupe Science politique – Guadeloupe à Université des Antilles

Licence – Droit-économie-gestion / Science politique – Science politique – Guadeloupe Science politique – Guadeloupe Université des Antilles – Pôle Guadeloupe (Public)
Campus de Fouillole
BP 250
97157 Pointe-à-Pitre cédex France

Tel Accueil : 05.90.48.30.30
Fax : 05.90.91.06.57

Langue vivante 1: Anglais

Vous pouvez poser vos questions concernant cette formation à l’adresse mail suivante :

sje971-scolarite@univ-antilles.fr
Responsable pédagogique :

Sainte-Croix.rauzduel@univ-antilles.fr

[SOUS RESERVE D’ACCREDITATION PAR LE MINISTERE]

 

La licence forme des étudiants polyvalents, ayant une bonne connaissance des mécanismes institutionnels et maîtrisant des outils de compréhension complémentaires (sociologiques et juridiques) des réalités politiques et sociales contemporaines.

Les connaissances et capacités d’analyse développées dans ce cadre permettent des débouchés dans le secteur des institutions publiques, dans des fonctions auxiliaires de la vie politique, mais aussi dans le monde associatif ou le journalisme.

 

 

Outre la diversité des formations de 1er cycle, et les spécificités qu’y apporte chaque établissement, des éléments de cadrage national ont été définis avec le concours de l’ensemble des acteurs de l’enseignement supérieur pour informer les lycéens et leurs familles.Il est attendu des candidats en licence Mention SCIENCE POLITIQUE : * Intérêt pour les questions politiques et socialesL’intérêt pour les enjeux politiques et sociaux et, plus largement, pour le fonctionnement des sociétés contemporaines est essentiel pour une inscription en licence de science politique. Les formations de science politique incluent en effet à la fois l’étude de la vie et des institutions politiques, des enseignements de sociologie, de relations internationales et de théorie politique.Cette curiosité peut être attestée par un investissement spécifique dans les humanités et les sciences sociales durant le parcours scolaire (notamment histoire, géographie, et sciences économiques et sociales) ainsi que par des engagements civiques.Les enseignements dispensés incluent une importante dimension européenne et internationale. Est donc également attendu un intérêt pour les questions transnationales ainsi que pour la diversité des systèmes politiques et sociaux.* Savoir mobiliser des compétences en matière d’expression orale et écrite afin de pouvoir argumenter un raisonnementCet attendu marque l’importance, pour la filière science politique, de la maîtrise de la langue française, écrite et orale. Dans les formations universitaires en science politique, les exercices donnés aux étudiants en travaux dirigés et en examens consistent en effet notamment en des exposés, des commentaires de textes et de documents divers et des dissertations. Il est donc important de maîtriser les fondamentaux de la langue (orthographe, grammaire, syntaxe…), indispensables à la construction d’analyses argumentées.* Disposer d’aptitudes à la compréhension et à l’analyse de documentsCet attendu marque l’importance, pour la filière science politique, de la capacité du candidat à « comprendre » et interpréter les documents de sources diverses, incluant des données qualitatives et quantitatives. La formation en Licence de science politique s’appuie sur l’analyse combinée d’une diversité de documents (notamment des textes académiques mais également des documents officiels, des discours politiques, des rapports administratifs, des productions médiatiques etc…), qu’il faut pouvoir comprendre, mettre en perspective et critiquer sur la base d’un raisonnement scientifique. Les formations en science politique visent en effet l’acquisition de compétences et connaissances disciplinaires mais aussi le développement d’une capacité d’analyse scientifique et d’un esprit critique.* Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travailCet attendu marque l’importance, pour la filière science politique, de la capacité à travailler de façon autonome. Comme beaucoup de filières universitaires, la formation en licence de science politique laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel.
L’établissement n’a pas saisi d’attendus locaux

Compte tenu des attendus définis pour la mention de licence SCIENCE POLITIQUE, le classement des dossiers sera réalisé en fonction des résultats obtenus, de la pertinence du projet de formation et de l’avis du conseil de classe traduit dans la fiche Avenir. 

L’évaluation du dossier du candidat s’appuiera notamment sur :

– les moyennes des notes obtenues, en 1ère (trois trimestres) et en terminale (deux trimestres) dans les matières suivantes, si elles ont été suivies par le candidat : français, philosophie, histoire-géographie, sciences économiques, sciences sociales et langues vivantes.

– le classement du candidat dans sa classe,

– les résultats obtenus au baccalauréat en français,

– les avis et appréciations portées sur la Fiche Avenir

Poursuite d’études : 

  • préparer à une insertion professionnelle dans le secteur des institutions publiques, dans des fonctions auxiliaires de la vie politique, ainsi que dans le monde associatif ou le journalisme
  • accès aux masters : de « Science politique » de l’UA (en Guadeloupe), de « Sciences sociales » de l’UA (en Martinique) ainsi qu’à tous les masters hors UA formant aux métiers de la science politique (recherche, expertise, relations internationales, communication, etc.)  

    Débouchés  professionnels

    : métiers de la science politique : fonctions auxiliaires de la vie politique, ainsi que dans le monde associatif ou le journalisme

     

    Sources :

  • MESRI-SIES
  • MAA/DGER – AgroSup Dijon/Eduter pour les données d’insertion professionnelles en BTSA
  • MEN-MESRI/DEPP pour les pour les données d’insertion professionnelles en BTSAvertissement :
    Ces statistiques nationales sont actuellement les plus récentes disponibles.
    Fermer
    Enseignement à distance :

    Non
    Nombre de places offertes sur la plateforme :

    20
    Nombre de places l’année précédente :

    200
    Nombre de voeux l’année précédente :

    222
    La formation a-t-elle accepté tous les candidats du secteur l’année précédente :

    Oui
    La formation a-t-elle accepté tous les candidats l’année précédente :

    Oui
    Nombre de candidats admis l’année précédente :

    33
    Quota de candidats boursier :

    Si cette formation recueille davantage de voeux qu’elle n’offre de places, le recteur fixera un pourcentage minimum decandidats bénéficiaires d’une bourse nationale de lycée, à accueillir, et ceci afin de garantir la mixité sociale.Ce quota sera affiché sur cette page au mois de mai.

    Frais de scolarité par année :

    184 euros. (Montant pour 2017/2018)
    Frais de scolarité par année pour les étudiants boursiers :

    Pas de frais pour les boursiers. (Montant pour 2017/2018)

  • Poser une question ou faire un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.