Licence – Droit-économie-gestion / Droit à l’Université d’ Avignon et Vaucluse

Licence – Droit-économie-gestion / Droit Université d’Avignon et des pays de Vaucluse (Public)
74 Rue Louis Pasteur

84029 Avignon 1 France

Tel Accueil : +33.(0)4.90.16.25.00
Fax : +33.(0)4.90.16.25.75

Langue vivante 1: Anglais
Dates journées portes ouvertes et/ou journées d’immersions :

Pour sa 25ème édition le Forum « Rencontres Après-Bac », vous accueillera le samedi 20 Janvier 2018 de 9h à 17h, à ‘Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse / Campus Hannah Arendt / Site Sainte-Marthe /Entrée Bld Limbert avec 115 établissements qui présentent près de  450 formations.

 

 Journées Portes Ouvertes de l’UFR-ip Sciences, Technologies, Santé et de l’IUT le samedi 3 février 2018 de 10h00 à 16h30

 

Campus Jean-Henri Fabre sur le pôle d’activités Agroparc sur trois sites :

 

UFR-ip Sciences, Technologies, Santé (Pôle Agro&Sciences)

Institut Universitaire de Technologie (IUT)

Centre d’Enseignement et de Recherche en Informatique (CERI)

 

Vous pouvez poser vos questions concernant cette formation à l’adresse mail suivante :

sec-droit@univ-avignon.fr
Responsable pédagogique :

sec-droit@univ-avignon.fr
Sportif de Haut niveau :

Possibilité d’aménagement de la scolarité pour les sportifs de haut niveau.
Artiste de Haut niveau :

Possibilité d’aménagement de la scolarité pour les artistes de haut niveau.
La licence Droit est une formation généraliste qui assure une spécialisation progressive des étudiants et qui respecte, sur les six semestres de la licence, l’équilibre entre les matières de droit privé et les matières de droit public, tant dans les cours que dans les travaux dirigés. L’ouverture sur le monde professionnel est assurée par des modules de professionnalisation, mis en place dès le semestre 2, et par le stage obligatoire en L3.

 

La formation prévoit l’acquisition :

 

– D’unités d’enseignement d’accompagnement

 

o Méthodologie (semestre 1).

o Outils numériques et documentation (semestre 1 et 3)

o ADI (aide au développement individuel) ou APFP (accompagnement au projet de formation et professionnel) (semestre 2).

o Projet d’orientation professionnelle (semestre 4).

 

– D’unités d’enseignement fondamentales (Cours magistraux assortis de TD)

 

o Droit civil (semestre 1 à 6 : personnes, famille, obligations, contrats spéciaux, biens).

o Droit constitutionnel (semestre 1 et 2).

o Droit administratif (semestre 3 à 6 : Institutions, Actes, Biens, Agents)

o Procédure civile (semestre 5)

o Procédure pénale (semestre 5)

o Contentieux administratif (semestre 5)

 

– D’unités d’enseignement complémentaires

 

o Histoire économique et sociale (semestre 1).

o Introduction à l’économie (semestre 1).

o Introduction générale au droit (semestre 1).

o Institutions administratives et juridictionnelles (semestre 1 et 2).

o Histoire du droit (semestre 2).

o Relations internationales (semestre 2).

o Institutions européennes (semestre 2).

o Histoire de la justice (semestre 3).

o Ordre juridique de l’Union européenne (semestre 3).

o Finances publiques (semestre 3).

o Droit pénal (semestre 3 et 4).

o Histoire des idées politiques (semestre 4).

o Droit fiscal (semestre 4).

o Droit des collectivités publiques (semestre 4).

o Droit commercial général (semestre 4).

o Droit des sociétés (semestre 5).

o Droit international public (semestre 5).

o Droit du travail (semestres 5 et 6).

o Droit international public (semestre 5 et 6).

o Histoire de la pensée juridique (semestres 5 et 6).

o Droits et libertés fondamentaux (semestre 6).

o Droit de la fonction publique (semestre 6).

o Droit matériel de l’union européenne (semestre 6).

 

– D’unité d’enseignement d’anglais (semestre 1 à 3) et d’anglais juridique (semestre 4 à 6)

 

De surcroît, à l’issu de la formation de la licence en droit, les étudiants doivent avoir validé 6 unités d’enseignement d’ouverture.

 

Outre la diversité des formations de 1er cycle, et les spécificités qu’y apporte chaque établissement, des éléments de cadrage national ont été définis avec le concours de l’ensemble des acteurs de l’enseignement supérieur pour informer les lycéens et leurs familles.Les candidats à l’inscription en licence Mention DROIT doivent répondre aux attendus suivants.* Savoir mobiliser des compétences d’expression écrite et orale qui témoignent de qualités rédactionnelles et oratoiresCet attendu marque l’importance, pour la filière juridique, de la maîtrise de la langue française, écrite et orale, par le candidat. Le droit est une discipline où les qualités oratoires (la « plaidoirie ») et les qualités rédactionnelles (rédaction de courriers, d’actes juridiques, etc.) sont fondamentales. La précision qu’appelle le raisonnement juridique implique que le candidat maîtrise, ab initio, les fondamentaux de la langue.* Disposer d’aptitudes à la compréhension, à l’analyse et à la synthèse d’un texteCet attendu marque l’importance, pour la filière juridique, de la capacité du candidat à « comprendre » l’écrit. La formation en Licence de droit requiert en effet l’analyse combinée de nombreuses sources juridiques (constitutions, lois, règlements, textes internationaux, jurisprudence, doctrine) qu’il faut pouvoir comprendre, mettre en perspective et éventuellement critiquer sur la base d’un raisonnement juridique. * Disposer d’aptitudes à la logique et au raisonnement conceptuelCet attendu marque l’importance, pour la filière juridique, de la capacité du candidat à produire une argumentation structurée, même relativement simple, et à raisonner sur des concepts. La formation en Licence de droit requiert en effet une certaine capacité d’abstraction, de logique formelle et de déduction.* Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travailCet attendu marque l’importance, pour la filière juridique, de la capacité du candidat à travailler de façon autonome. La formation en Licence de droit laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel. L’encadrement est souple : seule une partie limitée des enseignements est obligatoire et donne lieu à des rendus obligatoires de travaux (les travaux dirigés).* Etre ouvert au monde et disposer de connaissances linguistiquesCet attendu marque l’importance, pour la filière juridique, que l’étudiant ait un niveau suffisant de compétences dans au moins une langue vivante étrangère, notamment l’anglais.La formation en Licence de droit s’inscrit en effet nécessairement dans un contexte juridique européen et global qui implique, au cours du cursus, d’étudier d’autres systèmes juridiques que le système national, qui sont le plus souvent en langue étrangère.* Etre intéressé par les questions historiques, sociétales et politiquesCet attendu marque l’importance, pour la filière juridique, que le candidat ait un niveau minimum de curiosité pour la société et le monde qui l’entourent. Le droit ne peut en effet être étudié indépendamment des réalités humaines, sociales et politiques auxquelles il s’applique.*Avoir répondu à un questionnaire d’auto-évaluation disponible sur le site de l’Onisep Terminales2017-2018 à partir du 22 janvier. Avoir répondu à ce questionnaire est une condition de recevabilité du dossier (une attestation téléchargeable sera délivrée par le site Terminales2017-2018). Cette attestation sera à joindre au dossier de candidature.Ce questionnaire est un outil informatif et pédagogique mis à disposition des lycéens qui, grâce à lui, peuvent avoir un premier aperçu de l’adéquation de leur profil à une Licence de droit. Les résultats du questionnaire ne sont connus que du seul lycéen et ne sont en aucun cas transmis aux universités.
L’établissement n’a pas saisi d’attendus locaux

Inscription sous condition en Licence à l’université d’Avignon

 

Si le candidat ne présente pas 1 dossier de candidature jugé suffisamment solide par la commission de recrutement au regard des attendus de la licence dans laquelle il postule, celui-ci sera contraint de s’inscrire dans cette licence à la condition qu’il suive un parcours pédagogique adapté en 4 ans. Une inscription sous condition permet la validation de 60 crédits ects durant les 2 premières années de cette licence en 4 ans. Un contrat pédagogique sera élaboré par le directeur des études de la licence et signé par l’étudiant. Il précisera la nature et le nombre d’Unités d’Enseignement que l’étudiant devra suivre durant les deux premières années de ce parcours pédagogique adapté.

 

Les lycéens titulaires d’un baccalauréat des séries générales présentent le profil le plus adapté pour réussir le cursus de licence Droit.

 

Les lycéens titulaires d’un baccalauréat ne présentant pas les attendus nécessaires à l’entrée dans cette mention de licence pourraient se voir proposer une inscription dans un parcours adapté de cette mention.

 

En cohérence avec les attendus nationaux de la formation, les éléments d’appréciation qui permettront d’évaluer les dossiers des candidats seront l’ensemble des notes de première et les notes disponibles de terminale, particulièrement :

 

– les résultats obtenus par le candidat en 1ère et en terminale dans les matières d’humanité, si elles ont été suivies par le candidat  : français, philosophie, histoire-géographie, sciences économiques, sciences sociales…

– les résultats obtenus par le candidat en 1ère et en terminale, dans certaines matières où la logique et le raisonnement sont des compétences valorisées : philosophie, mathématiques…

– les notes obtenues par le candidat en 1ère et en terminale dans les matières de langues vivantes.

– les options suivies au lycée : Grands enjeux du monde contemporain, Sciences économiques, Sciences politiques et sociales, etc…

 

Toute expérience pertinente du candidat dûment justifiée : de nature à attester d’un engagement citoyen et/ou associatif, de projets personnels, et d’une capacité à conduire un projet seront pris en compte

 

L’avis du conseil de classe concernant le choix de cette licence et le Projet de formation motivé du candidat seront également pris en compte

 

Certains débouchés sont ouverts, à l’issue de la L3, le plus souvent avec un recrutement sur concours : greffier, contrôleur des finances publiques, contrôleur ou inspecteur du travail, assistant de service social, collaborateur de notaire…

 

Toutefois, la plupart des étudiants s’orientent vers une poursuite d’études en master, soit à l’Université d’Avignon (Master Métiers du Droit) soit dans une autre Université. La licence Droit de l’Université d’avignon étant une licence généraliste, elle permet aux étudiants d’intégrer indifféremment des masters spécialisés en droit privé ou en droit public.

Les débouchés, à l’issue d’un master de droit, sont nombreux et variés, tant dans le secteur privé que dans le secteur public : avocat, magistrat, notaire, huissier, juriste d’entreprise, cadres territoriaux, inspecteur de police, commissaire de police, officier de gendarmerie, directeur des services de greffe judiciaires, directeur des services pénitentiaires, métiers du politique, de la banque, de l’assurance, de l’immobilier…

Sources :

  • MESRI-SIES
  • MAA/DGER – AgroSup Dijon/Eduter pour les données d’insertion professionnelles en BTSA
  • MEN-MESRI/DEPP pour les pour les données d’insertion professionnelles en BTSAvertissement :
    Ces statistiques nationales sont actuellement les plus récentes disponibles.
    Fermer
    Enseignement à distance :

    Non
    Nombre de places offertes sur la plateforme :

    263
    Nombre de places l’année précédente :

    621
    Nombre de voeux l’année précédente :

    5242
    La formation a-t-elle accepté tous les candidats du secteur l’année précédente :

    Oui
    La formation a-t-elle accepté tous les candidats l’année précédente :

    Oui
    Nombre de candidats admis l’année précédente :

    491
    Quota de candidats boursier :

    Si cette formation recueille davantage de vÅ“uxqu’elle n’offre de places, le recteur fixera un pourcentage minimum decandidats bénéficiaires d’une bourse nationale de lycée, à accueillir, et ceci afin de garantir la mixité sociale.Ce quota sera affiché sur cette page au mois de mai.

    Frais de scolarité par année :

    184 euros. (Montant pour 2017/2018)
    Frais de scolarité par année pour les étudiants boursiers :

    Pas de frais pour les boursiers. (Montant pour 2017/2018)

  • Poser une question ou faire un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.