L’ OCDE combat quelques idées reçues en matière d’éducation

Le traditionnel rapport de l’OCDE à propos de l’éducation est sorti: presque 600 pages sur les différents systèmes d’éducation dans le monde et leurs « performances » tant qu’on considère qu’il est possible de comparer des systèmes qui ne sont pas les mêmes.

(Le rapport de l’ OCDE sur l’éducation est disponible en fin de ce post).

Outre une mesure assez précises des divers systèmes d’éducation, le rapport de l’OCDE contredit pas mal de « vérités » de café du commerce qu’on entend assez souvent en France, par ces temps de France bashing.

En voici quelques unes.

On entend souvent dire que l’on dépense de + en + pour l’école avec de – en – de résultats.

Le rapport de l’OCDE constate que la France a baissé sa part consacrée à l’éducation en % du PIB: de 6,4% à 6,1% de 2000 à 2011.

On entend dire que l’Université française ne sélectionne pas à l’entrée.

L’OCDE rappelle qu’en France, seuls 3% des gens ont un niveau post bac dans la tranche des 25-65 ans (contre 53% au Canada, 41% aux USA, 46% au Japon, 40% au Royaume-Uni)

On entend souvent dire que les les syndicats d’enseignants décident de tout et peuvent tout bloquer.

l’OCDE rapporte que les salaires des enseignants ont diminué en valeur réelle de 10% en 10 ans. Par exemple, au bout de 15 ans, une institutrice française touche 30000 euros contre 50000 pour une allemande. Les instituteurs, turcs, belges, espagnols, polonais, anglais gagnent plus.

On entend dire que le niveau de français des écoliers français est nul.

Les écoliers français consacrent 37% de leur temps d’école à l’apprentissage du français alors que les allemands, coréens, japonais y consacrent MOINS de 25%.

On entend flatter l’enseignement du privé qui serait meilleur que celui du public

On oublie qu’en regardant en fonction des classes sociales, c’est loin d’être évident.. Et peut-on d’ailleurs parler de « privé » quand on voit le coût réel du privé dans les autres pays par rapport à la France où le privé est très largement subventionné par le public, avec une part énorme du budget de l’éducation nationale, si énorme qu’elle est soigneusement cachée …

Les salaires des enseignants prennent tout le budget de l’éducation nationale

La paie des enseignants représente 4/5 des dépenses, exactement comme en Allemagne. En Belgique ou au Japon, elle représente 9/10 et au Royaume-Uni + qu’en France …

On entend dire que les enseignants français en travaillent pas

En primaire, les instituteurs anglais, allemands, coréens, japonais font 100-200 heures de moins que les instituteurs français?

Au collège, dans les pays réputés que sont la Finlande, la Corée ou le Japon, les profs travaillent aussi moins qu’en France

Bref, avant de parler de l’éducation nationale, mieux vaut se renseigner.. C’est chose possible avec le rapport de l’OCDE que voici:

A propos de L’ OCDE combat quelques idées reçues en matière d’éducation

Poser une question ou faire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.