Formation en ingénierie / Sciences pour l’ingénieur – Cursus Master en Ingénierie (CMI) : Structures et systèmes intelligents Cursus Master en Ingénierie (CMI) : Structures et systèmes intelligents à Besançon

Formation en ingénierie / Sciences pour l’ingénieur – Cursus Master en Ingénierie (CMI) : Structures et systèmes intelligents Cursus Master en Ingénierie (CMI) : Structures et systèmes intelligents Université de Franche-Comté – Site de Besançon (Public)
Maison de l’université
1 rue Claude Goudimel
25030 Besançon cedex France

Tel Accueil : 03.81.66.59.09

Informations supplémentaires :
La vie étudiante à l’Université de Franche-Comté : http://www.univ-fcomte.fr/pages/fr/menu1/accueil-vie-etudiante-52.html

Langue vivante 1: anglais
Dates journées portes ouvertes et/ou journées d’immersions :

Les journées portes ouvertes à l’Université de Franche-Comté : http://jpo.univ-fcomte.fr/

Vous pouvez poser vos questions concernant cette formation à l’adresse mail suivante :

cmi.mecanique-eea@univ-fcomte.fr
Responsable pédagogique :

cmi.mecanique-eea@univ-fcomte.fr

Attention : Nous vous conseillons vivement  de vous inscrire en parallèle en licence de sciences pour l’ingénieur dans le cas où votre candidature ne serait pas retenue sur ce parcours.

 

Le Cursus Master en Ingénierie (CMI) S-CUBE (Structures et Systèmes intelligentS)  est une formation universitaire visant à exercer des fonctions d’ingénieur en mécanique, électronique, automatique. Les diplômés sont capables de s’appuyer sur ces disciplines pour développer des solutions technologiques innovantes  et les intégrer au sein de structures et systèmes afin de les doter de nouvelles fonctionnalités (contrôle vibroacoustique, contrôle de santé, contrôle d’assemblage, …).

Le CMI, Cursus Master en Ingénierie, est une formation en cinq ans (licence et master renforcés) proposée par 28 Universités françaises regroupées pour former le réseau FIGURE (Formation à l’InGénierie par des Universités de Recherche). Le réseau couvre tous les domaines de l’ingénierie et prépare l’intégration de ses étudiants au sein d’entreprises innovantes (grands groupes, PME, start-up,…) ou dans les laboratoires de recherche.

Avec plus de 100 CMI, le réseau vous offre également la possibilité de construire un cursus personnalisé grâce à la mobilité inter-CMI dans un domaine. Le référentiel national du réseau définit et garantit l’équilibre des composantes de cette formation exigeante et motivante, inspirée des cursus des plus grandes universités internationales. Dès la première année et à chaque semestre, cette formation consacre une part importante aux projets et aux stages ainsi qu’aux activités de mise en situation spécifiques, alliant spécialité scientifique et développement personnel.

Un CMI est toujours adossé à un laboratoire de recherche reconnu au niveau national et international, et fortement impliqué dans des partenariats avec des entreprises. Le laboratoire d’adossement pour le CMI Scube est le laboratoire FEMTO-ST, un institut de recherche multidisciplinaire d’envergure internationale. Une mobilité internationale (stages ou semestres d’études) fait partie intégrante du cursus.

Le CMI S-Cube se divise à partir de la deuxième année en deux parcours :

 

*Le parcours Ingénierie Mécanique et Conception (IMC) pour une spécialisation en mécanique : ce parcours de licence conduit à une poursuite d’études en master Mécanique et Ingénierie.

* Le parcours Électronique et Automatique (EA) pour une spécialisation en électronique : ce parcours de licence conduit à une poursuite d’études en master mention Ingénierie des systèmes complexes

3 stages (L1, L2, M2) sont effectués tout au long des 5 années du cursus, pour une durée totale de 39 semaines dont 14 minimum en entreprise. Pour le CMI Scube la mobilité internationale exigée est de 3 mois minimum.

Il n’y a pas d’attendus nationaux définis pour cette formation.
Pour rappel, au niveau national il est attendu des candidats en licence Mention Sciences Pour l’Ingénieur : 

 

* Disposer de compétences scientifiques  Cette mention implique, en effet, d’avoir une capacité à analyser, poser une problématique et à mener un raisonnement, une capacité d’abstraction, de logique et de modélisation et la maîtrise d’un socle de connaissances disciplinaires et des méthodes expérimentales associées.

* Disposer de compétences en communication  Cette mention nécessite en effet une capacité à communiquer à l’écrit et à l’oral de manière rigoureuse et adaptée, une aptitude à se documenter dans au moins une langue étrangère, prioritairement anglaise et une capacité à l’écrire et à la parler à un niveau B.

* Disposer de compétences méthodologiques et comportementales  Cette mention requiert une curiosité intellectuelle, une capacité à s’organiser et à conduire ses apprentissages et, enfin, une aptitude à programmer son travail personnel et à s’y tenir dans la durée.

Dans ces grands domaines et pour toutes les mentions de licence scientifique, le lycéen doit attester a minima une maîtrise correcte des principales compétences scientifiques cibles de la classe de terminale.

En outre :

* Chaque mention de licence scientifique se caractérise par une discipline majeure (le nom de la mention), pour laquelle il est préconisé une très bonne maîtrise des matières correspondantes au lycée, et une bonne maîtrise des compétences expérimentales éventuellement associées. * Chaque mention inclut souvent une seconde discipline pour laquelle il est préconisé une bonne maîtrise des matières correspondantes au lycée.

Une très bonne maîtrise des compétences attendues en Sciences de l’ingénieur à la fin de la classe de terminale est préconisée. Une bonne maîtrise des compétences attendues en Mathématiques à la fin de la classe de terminale est préconisée en fonction du portail auquel appartient la mention

 

En plus des attendus de la Licence Mention Sciences pour l’Ingénieur support du CMI Scube, les attendus spécifiques au CMI Scube sont les suivants : 

Le candidat préparera impérativement un Bac S ou sera déjà titulaire d’un Bac S. 

Pendant sa scolarité, le candidat devra attester de solides acquis dans les matières suivantes : mathématiques, physique. Une formation de spécialité en Sciences pour l’ingénieur sera appréciée sans être discriminante. Outre les disciplines scientifiques, le candidat devra également disposer de solides bases dans une ou plusieurs langues vivantes (anglais obligatoire).

De bons résultats dans les autres disciplines (français notamment) attestant d’une culture générale, d’une ouverture d’esprit et d’une capacité à mobiliser les compétences en matière d’expression écrite seront grandement appréciés.

Les éléments pris en compte pour l’examen des voeux seront le type de BAC suivi,  les notes de 1ère et de terminale, en particulier en mathématiques, physique, anglais et français,  sciences pour l’ingénieur si la spécialité a été suivie (non discriminant) ainsi que l’avis du conseil de classe.

 

Une attention particulière sera portée aux appréciations des professeurs des différentes matières et au niveau relatif du candidat par rapport aux autres élèves de sa classe en 1ère et terminale.

 

Les résultats des épreuves anticipées du baccalauréat de première seront également prises en compte.

 

Dans le champ « Projet de formation motivé » obligatoirement rempli par le candidat, celui-ci devra motiver de façon argumentée son intérêt pour la formation et montrer qu’il a pris connaissance des attendus et objectifs de la formation.

Le diplômé du parcours mécanique peut prétendre à l’issue du cursus de 5 ans à des emplois dans des entreprises, des sociétés de service, des laboratoires et des organismes de recherche et développement. Sa formation lui permet de travailler en tant qu’ingénieur développement en conception, modélisation, simulation numérique en mécanique ou en tant qu’ingénieur de recherche ou chercheur dans des organismes de recherche ou des entreprises, ou préparer un doctorat. Il travaille dans des secteurs d’activité tels que le transport, l’ingénierie mécanique, l’énergie où il caractérise ou développe des solutions innovantes qui feront le progrès des technologies du futur (nouveaux matériaux, nouveaux designs, nouvelles solutions de réduction des vibrations et du bruit, nouvelles solutions d’assemblage, nouvelles solutions de contrôle des structures, ….) L’immersion dans l’univers de la recherche au cours de la formation lui permet d’être au fait du fonctionnement de cet univers, de développer sa curiosité et son esprit d’innovation, et de se confronter aux avancées dans son domaine de spécialité.

 

* Le parcours Électronique et Automatique vise à l’issue du cursus de 5 ans  à exercer des fonctions d’assistant-ingénieur R&D et en bureau d’étude, de cadre technique maintenance, production, études, ou d’ingénieur d’étude. Ces emplois pourront avoir pour cadre des entreprises, des laboratoires ou organismes de recherche. Le diplômé fort de compétences en robotique, électronique, informatique et de sens pratique, maturité et autonomie pourra avoir des débouchés variés et attractifs dans des secteurs de haute technologie en pleine évolution : télécommunications, transports, médecine, … Le lien fort avec la recherche lui permettra également de poursuivre en doctorat et ainsi apporter un regard nouveau sur les domaines de la recherche et développement ou de l’innovation

Enseignement à distance :

Non
Nombre de places offertes sur la plateforme :

18
Nombre de places l’année précédente :

18
Nombre de voeux l’année précédente :

71
La formation a-t-elle accepté tous les candidats du secteur l’année précédente :

Donnée non disponible pour cette formation.
La formation a-t-elle accepté tous les candidats l’année précédente :

Donnée non disponible pour cette formation.
Nombre de candidats admis l’année précédente :

Donnée non disponible pour cette formation.
Quota de candidats boursier :

Si cette formation recueille davantage de voeux qu’elle n’offre de places, le recteur fixera un pourcentage minimum decandidats bénéficiaires d’une bourse nationale de lycée, à accueillir, et ceci afin de garantir la mixité sociale.Ce quota sera affiché sur cette page au mois de mai.

Frais de scolarité par année :

184 euros. (Montant pour 2017/2018)
Frais de scolarité par année pour les étudiants boursiers :

Pas de frais pour les boursiers. (Montant pour 2017/2018)

Poser une question ou faire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.