Math sup et Math spé, c’est quoi ?

A quelles formations préparent Math sup et Math spé, de quelles spécialités sont elles composées, quelles sont les caractéristiques de ces classes préparatoires qui sont considérées comme l’élite de l’élite après le bac ?

Premier point, Math sup et Math spé sont des classes préparatoires scientifiques.

Math Sup est l’abréviation de la première année. Math Spé de la seconde année qu’on peut redoubler si on n’a pas eu l’école qu’on souhaitait la première année.

Pour y entrer, il faut donc avoir suivi une filière scientifique: être titulaire d’un bac scientifique ou un bac STI2D, STL et STAV.

L’admission en classes préparatoires scientifiques dépend des établissements et des options.

Certains lycées ne prennent que les meilleurs élèves et d’autres sont + ouverts mais de toutes façons, si entrer dans une classe préparatoire est difficile, y rester est encore + compliqué.

Il y a 9 types de prépas scientifiques.

MPSI est la plus élitiste, PCSI accueille le plus grand nombre d’étudiants.

MPSI = mathématiques, physique et sciences de l’ingénieur pour les bacheliers BAC S.

MPSI vise les plus grandes écoles d’ingénieurs comme Centrale-Supélec, Polytechnique, Ecoles des Mines, Mines-Ponts, Télécom INT, Travaux publics TPE/EIVP…

PCSI = physique, chimie et sciences de l’ingénieur pour les bacheliers BAC S.

PCSI vise les plus grandes écoles d’ingénieurs comme Centrale-Supélec, Polytechnique, Ecoles des Mines, Mines-Ponts, Télécom INT, Travaux publics TPE/EIVP…

PTSI = physique, technologie et sciences de l’ingénieur.

PTSI est orientée vers les sciences industrielles et le génie mécanique.

Concours visés : banque d’épreuves communes PT, Arts et Métiers Paris Tech.

PSI = physique et sciences de l’ingénieur.

Accessible en 2ème année à partir des prépas MPSI, PCSI ou PTSI, PSI est orientée vers une approche transversale des mathématiques, de la physique et des sciences industrielles avec beaucoup de TP (travaux pratiques).

PSI permet l’accès aux plus prestigieuses écoles d’ingénieurs généralistes et spécialisées.

BCPST = biologie, chimie, physique et sciences de la Terre.

BCPST est prépa des sciences du vivant et des géosciences avec des mathématiques mais aussi biologie et géologie. Principalement pour devenir ingénieur agronome ou vétérinaire.
Concours visés : écoles d’agronomie, de chimie, de génie biologique et de géosciences, ainsi qu’aux écoles vétérinaires (ENV).

TPC = technologie, physique et chimie.

TPC pour les titulaire de Bac STL avec 2 années pour intégrer une école d’ingénieurs chimistes.

L’ admissibilité prend aussi en compte les notes du contrôle continu.

TPC destine à 14 écoles de chimie et de génie chimique ou l’École internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux Grenoble INP-Pagora

TB = technologie et biologie.

La prépa TB recrute les bacheliers technologiques STL et STAV qui veulent devenir ingénieur ou vétérinaire.
Objectif: 2 concours dédiés de la banque Agro-Véto, écoles d’ingénieurs en agronomie, génie biologique, techniques agricoles et aux écoles nationales vétérinaires (ENV).

TSI = technologie et sciences industrielles.

Pour les bacheliers STI2D et STL qui veulent intégrer Centrale-Supélec TSI et polytechniques (CCP) TSI et l’école normale supérieure (ENS) Cachan.

ATS (adaptation technicien supérieur) et post-BTSA/BTS/DUT.

Pour les diplômés bac+2 (titulaires d’un BTS ou d’un DUT industriel, toutes spécialités) qui veulent préparer en 1 an les concours des écoles d’ingénieurs.

La principale difficulté des classes préparatoires est le rythme de travail et la quantité de choses à apprendre dans toutes les matières.

En Maths sup et Maths spé, l’enseignement est très théorique et scolaire avec 6 à 8 heures de cours par jour et au moins 4 heures de travail personnel.

2 ou 3 concours à blanc ont lieu dans l’année pour appréhender la compétition ultime que représente le vrai concours au bout des 2 années (ou 3 si on redouble la seconde) de prépas.

A notre époque de compétition acharnée, il est de plus en plus commun et de plus en plus usité de prendre des cours particuliers ou en petites équipes, que ce soit avant, pendant et après la prépa pour tenir le rythme et bien assimiler les choses.

Ces coups de booster sont souvent organisés sous forme de stages pour préparer Maths SUP et Maths SPÉ ou de rattrapage ou stages de renforcement pendant les études ou comme stages de préparation juste avant les concours.

Combien coûtent les études en classes préparatoires scientifiques Math Sup et Math Spé

Le tarif change selon les lycées. Les lycées publics sont gratuits et le prix vaire énormément dans le privé.

Attention, l’inscription aux concours est payante et on en a environ pour 1000 euros si on vise plusieurs écoles.

Comment s’inscrire en Math Sup Math Spé ?

Comme pour la quasi totalité des études post bac, il faut passer par le portail national APB en début d’année avant le Bac pour s’inscrire en prépa scientifiques.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Une réflexion au sujet de « Math sup et Math spé, c’est quoi ? »

  1. Un très bon article résument parfaitement ce qu’est les Math sup et la Math spé. Je le partage de suite à mon fils qui est intéressé par cette voie-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *