Licence – Sciences – technologies – santé / Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives – Education et Motricité Education et Motricité à Corte

Licence – Sciences – technologies – santé / Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives – Education et Motricité Education et Motricité Université de Corte (Public)
Avenue Jean NIcoli

20250 Corte France

Langue vivante 1: Anglais
Dates journées portes ouvertes et/ou journées d’immersions :

Le 24 janvier 2018 l’Université de Corse organise son salon de l’orientation de 8h30 à 13h

https://studia.universita.corsica/

Vous pouvez poser vos questions concernant cette formation à l’adresse mail suivante :

scolarite.fst@univ-corse.fr
Responsable pédagogique :

raynery@univ-corse.fr

La Licence Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives est une formation préparant aux métiers du Sport, des Activités Physiques et Artistiques. Les études ne se limitent pas à la pratique physique : les étudiants y recoivent une formation scientifique pluridisciplinaire, une formation méthodologique et une formation professionnelle dans le cadre des parcours choisis. 

 

Le département STAPS de l’université de Corse propose uniquement le parcours EDUCATION et MOTRICITE.

L’objectif est de former des professionnels de l’enseignement, de l’animation sportive et plus largement, de l’intervention éducative dans les activités physiques. 

Toutefois, des options de parcours sont proposées aux étudiants en fonction de leur projet professionnel : 

– une option Métiers de la danse accessible dès la L1 et conduisant au Diplome d’ETAT de Professeur de DANSE

– une option Enseignement accessible dès la L2 et conduisant aux métiers de l’enseignement (professeur d’EPS et des Ecoles)

– une option Animation gestion et organisation des APS, accessible dès la L2 et conduisant aux métiers de la fonction publique territoriale, ou les métiers du sport secteur privé (association, entreprises, etc..)

 

La formation se décline en cours théoriques et cours pratiques.

Les cours théoriques comprennent des enseignements fondamentaux constitués par les sciences biologiques (anatomie, biomécanique, physiologie), les sciences humaines et sociales (histoire, psychologie, sociologie, sciences de l’éducation). Ces cours sont complétés par des enseignements méthodologiques et professionnels (méthodologie de l’oral, de l’écrit, usage de la vidéo). La pédagogie fait partie intégrante de la formation afin d’appréhender les métiers de l’enseignement. 

 

 Les cours pratiques concernent les APSA (Activités Physiques, Sportives et Artistiques). Celle-ci sont abordées selon un large champ conformément aux différents domaines de référence déjà vécus au lycée (athlétisme, natation, badminton, combat, gymanastique, danse, sports collectifs, sports de nature, etc.). Ces enseignements sont parfois organisés sous forme de stage. 

Dès la L1, des enseignements de préprofessionnalisation sportive permettent aux étudiants de se spécialiser dans des APSA afin de viser des qualifications spécifiques (BNSSA, tennis, danse, escalade/montagne, santé). 

Pour les option Métiers de la Danse, ils sont axés sur la discipline DANSE dans son ensemble (jazz, contemporain, classique, hip hop) avec quelques pratiques communes relatives à la préparation physique du danseur. 

 

Enfin, les étudiants doivent réaliser un stage en immersion en L2 et L3 afin de se confronter aux réalités des métiers visés à l’issue de notre formation. Stages se déroulant en établissement scolaire, 1er et 2d degré, en association, en club ou dans les institutions gestionnaires des APSA.

Outre la diversité des formations de 1er cycle, et les spécificités qu’y apporte chaque établissement, des éléments de cadrage national ont été définis avec le concours de l’ensemble des acteurs de l’enseignement supérieur pour informer les lycéens et leurs familles.La réussite en première année de licence scientifique nécessite la maîtrise de connaissances et compétences acquises au lycée, une bonne connaissance des débouchés de chaque filière universitaire ainsi qu’un engagement du futur étudiant dans son projet d’étude choisi.Il est attendu des candidats en licence Mention SCIENCES ET TECHNIQUES DES ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES (STAPS) : * Disposer de compétences scientifiques Les études en STAPS comportent en effet des enseignements scientifiques pluridisciplinaires (sciences de la vie, sciences humaines et sociales). Les étudiants doivent être en mesure d’assimiler ces contenus et de construire un raisonnement à partir de concepts scientifiques.* Savoir mobiliser des compétences en matière d’expression écrite afin de pouvoir développer un raisonnement argumentéLes études en STAPS demandent en effet fréquemment aux étudiants de rédiger des documents de synthèse ou des mémoires et d’en assurer la présentation orale. Par ailleurs, de nombreux étudiants s’orientent vers la présentation de concours, dans lesquelles les compétences rédactionnelles sont essentielles. Il s’agit donc de pouvoir argumenter, construire un raisonnement, synthétiser des informations.* Disposer de compétences sportivesLes études en STAPS comportent une part importante de pratique sportive. Il semble donc nécessaire au préalable, en tant que pratiquant, de posséder une expérience régulière et diversifiée dans les activités physiques et sportives. * Manifester de l’intérêt pour l’exercice de responsabilité collective, associative ou citoyenneLe domaine professionnel auquel préparent les études en STAPS renvoie en effet majoritairement aux métiers de l’enseignement, de l’éducation, de l’entraînement, de l’accompagnement des personnes ou de la réhabilitation, dans lesquels l’intervenant est responsable de la sécurité du public qui lui est confié, et garant de l’éthique et des valeurs qu’il transmet. De ce fait, l’exercice préalable de fonctions d’animation, d’encadrement, de responsabilités collectives, associatives ou citoyennes constitue un atout. Ces attendus décrivent les compétences favorables à la réussite en Licence STAPS. Ils ne sont pas hiérarchisés, les compétences étant toutes considérées d’égale importance. Comme il y a plusieurs manières de réussir en STAPS, un attendu faiblement développé peut être compensé par d’autres.
Concernant l’option Métiers de la DANSE , le candidat devra également disposer de compétences spécifiques liées à la pratique de la danse.

Le niveau de pratique physique attendu à l’entrée en L1 option Métiers de la DANSE est celui :

 – d’une fin de cycle 2 de conservatoire en danse JAZZ et/ou danse Contemporaine. Le candidat devra être capable d’interpréter, à l’entrée en L1, les variations imposées du ministère de la Culture en démontrant les qualités techniques et artistiques correspondantes (variations en ligne sur le site du Ministère de la Culture et Communication).

– d’une fin de cursus terminale option Art Danse (textes et attentes disponibles sur le site du Ministère) ou BAC TMD

Le candidat devra disposer d’une expérience de base dans les champs de l’improvisation et de la composition chorégraphique. 

Le candidat devra aussi faire preuve de connaissances développées en matière de culture artistique (DANSE et MUSIQUE).

 

 

Le domaine des compétences scientifques

Notes et appréciations des enseignants dans les disciplines scientifiques spécifiques de la filière en 1re et Terminale (mathématiques, physique-chimie, sciences de la vie et de la terre..)

 

Le domaine des compétences littéraires et argumentaires 

Notes des épreuves anticipées de français et TPE.

Notes dans les matières littéraires de la série du baccalauréat (francais, philosophie, histoire, sciences économiques et sociales) 

 

Le domaine des compétences sportives (et artistiques – DANSE)

Notes et appréciations des enseignants en EPS en 1re et Term.

Enseignement complémentaire EPS; option Danse (MD)

 

Résultats sportifs 

MD : Conservatoire de musique et de DANSE, écoles de Danse, Titre ou lauréat dans les concours chorégraphiques individuels 

 

Le domaine de l’investissement associatif et des responsabilités collectives

Investissement au sein de l’association sportive de l’établissement.

Investissement dans le champ des pratiques sportives : pratiquant licencié (compétition, loisir), membre organisateur d’évènements sportifs, etc.

Titulaire de diplômes spécifiques à l’animation (BAFA, BPJEPS, CQP, par ex.)

Qualification en arbitrage, jeune juge, (scolaire et fédérales)

Membre d’une association autre que sportive.

Autres (à préciser dans le projet de formation motivé) 

 

 

la licence STAPS permet une insertion professionnelle dans les domaines de métiers correspondants aux parcours. La spécialité Education et Motricité permet d’obtenir une carte professionnelle permettant d’intervenir auprès du public contre rémunération.

la Poursuite d’études est possible dans les masters suivants :

 

Master des métiers de l’enseignement  visant :

   le CAPEPS (Certificat d’Aptitude au Professorat d’EPS)

   le CRPE (Concours de Recrutement de professeur des Ecoles)

 

Concernant les débouchés, ils renvoient aux métiers liés aux domaines du sport, des activités physiques et artistiques : 

Diplôme d’état d’éducateur sportif

Diplôme d’Etat de Professeur de DANSE 

Educateur Territorial des APS

Directeur de petites structures, intervenants secteurs privés et publics

 

 

Sources :

  • MESRI-SIES
  • MAA/DGER – AgroSup Dijon/Eduter pour les données d’insertion professionnelles en BTSA
  • MEN-MESRI/DEPP pour les pour les données d’insertion professionnelles en BTSAvertissement :
    Ces statistiques nationales sont actuellement les plus récentes disponibles.
    Fermer
    Enseignement à distance :

    Non
    Nombre de places offertes sur la plateforme :

    100
    Nombre de places l’année précédente :

    100
    Nombre de voeux l’année précédente :

    308
    La formation a-t-elle accepté tous les candidats du secteur l’année précédente :

    Donnée non disponible pour cette formation.
    La formation a-t-elle accepté tous les candidats l’année précédente :

    Donnée non disponible pour cette formation.
    Nombre de candidats admis l’année précédente :

    Donnée non disponible pour cette formation.
    Quota de candidats boursier :

    Si cette formation recueille davantage de voeux qu’elle n’offre de places, le recteur fixera un pourcentage minimum decandidats bénéficiaires d’une bourse nationale de lycée, à accueillir, et ceci afin de garantir la mixité sociale.Ce quota sera affiché sur cette page au mois de mai.

    Frais de scolarité par année :

    184 euros. (Montant pour 2017/2018)
    Frais de scolarité par année pour les étudiants boursiers :

    Pas de frais pour les boursiers. (Montant pour 2017/2018)

  • Poser une question ou faire un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer