Licence – Droit-économie-gestion / Droit – Jean Monnet Jean Monnet à Paris- Est- Créteil Val de Marne

Licence – Droit-économie-gestion / Droit – Jean Monnet Jean Monnet Université Paris- Est-Créteil Val de Marne – UPEC (Paris 12) (Public)
61 avenue du Général de Gaulle

94010 Créteil Cedex France

Langue vivante 1: anglais
Langue vivante 2: allemand, espagnol, italien
Dates journées portes ouvertes et/ou journées d’immersions :

 

http://portesouvertes.u-pec.fr

 

Journée Portes ouvertes le Samedi 10 mars de 10h à 16h pour :

*Administration et Échanges Internationaux

*Droit,

*Économie Gestion

*Lettres, Langues et Sciences Humaines

*Médecine

*Ergothérapie

*Sciences de l’Éducation et Sciences Sociales, STAPS,

*Sciences et technologie

 

Pour l’IUT Créteil-Vitry : 7 février et 10 mars

Pour l’IUT Sénart-Fontainebleau (site de Sénart) : 20 janvier et 10 mars

Vous pouvez poser vos questions concernant cette formation à l’adresse mail suivante :

licence1-droit@u-pec.fr
Responsable pédagogique :

licence1-droit@u-pec.fr

La Licence Jean Monnet est une licence en droit originale qui a pour objectif de former des juristes trilingues spécialisés en droit européen. Elle permet, lors d’un cursus de trois ans, en Licence en droit « PARCOURS Jean Monnet », d’acquérir une formation générale en droit et une formation spécialisée en droit de l’Union européenne et en droit européen, assortie d’enseignements linguistiques approfondis et diversifiés dont un cours en langue anglaise durant la troisième année de Licence.

Cette formation spécifique donne d’excellentes connaissances des normes européennes et des Institutions de l’Union Européenne en dispensant des enseignements spécialisés et distincts de ceux de la Licence en droit, en droit européen des droits de l’Homme, droit social européen, droit pénal européen, droit des affaires européen.

La poursuite de ce cursus spécifique de la Licence en droit suppose des programmes intensifs et un fort investissement personnel.  Outre les compétences requises de tout étudiant en Droit (qualités d’expression, de raisonnement et de rigueur), le niveau en anglais et dans la seconde langue choisie doit être bon aussi bien à l’oral qu’à l’écrit.

Site de la formation:

http://www.u-pec.fr/formation/niveau-l/licence-droit-parcours-jean-monnet-641316.kjsp

 

Outre la diversité des formations de 1er cycle, et les spécificités qu’y apporte chaque établissement, des éléments de cadrage national ont été définis avec le concours de l’ensemble des acteurs de l’enseignement supérieur pour informer les lycéens et leurs familles.Les candidats à l’inscription en licence Mention DROIT doivent répondre aux attendus suivants.* Savoir mobiliser des compétences d’expression écrite et orale qui témoignent de qualités rédactionnelles et oratoiresCet attendu marque l’importance, pour la filière juridique, de la maîtrise de la langue française, écrite et orale, par le candidat. Le droit est une discipline où les qualités oratoires (la « plaidoirie ») et les qualités rédactionnelles (rédaction de courriers, d’actes juridiques, etc.) sont fondamentales. La précision qu’appelle le raisonnement juridique implique que le candidat maîtrise, ab initio, les fondamentaux de la langue.* Disposer d’aptitudes à la compréhension, à l’analyse et à la synthèse d’un texteCet attendu marque l’importance, pour la filière juridique, de la capacité du candidat à « comprendre » l’écrit. La formation en Licence de droit requiert en effet l’analyse combinée de nombreuses sources juridiques (constitutions, lois, règlements, textes internationaux, jurisprudence, doctrine) qu’il faut pouvoir comprendre, mettre en perspective et éventuellement critiquer sur la base d’un raisonnement juridique. * Disposer d’aptitudes à la logique et au raisonnement conceptuelCet attendu marque l’importance, pour la filière juridique, de la capacité du candidat à produire une argumentation structurée, même relativement simple, et à raisonner sur des concepts. La formation en Licence de droit requiert en effet une certaine capacité d’abstraction, de logique formelle et de déduction.* Pouvoir travailler de façon autonome et organiser son travailCet attendu marque l’importance, pour la filière juridique, de la capacité du candidat à travailler de façon autonome. La formation en Licence de droit laisse en effet une place substantielle à l’organisation et au travail personnel. L’encadrement est souple : seule une partie limitée des enseignements est obligatoire et donne lieu à des rendus obligatoires de travaux (les travaux dirigés).* Etre ouvert au monde et disposer de connaissances linguistiquesCet attendu marque l’importance, pour la filière juridique, que l’étudiant ait un niveau suffisant de compétences dans au moins une langue vivante étrangère, notamment l’anglais.La formation en Licence de droit s’inscrit en effet nécessairement dans un contexte juridique européen et global qui implique, au cours du cursus, d’étudier d’autres systèmes juridiques que le système national, qui sont le plus souvent en langue étrangère.* Etre intéressé par les questions historiques, sociétales et politiquesCet attendu marque l’importance, pour la filière juridique, que le candidat ait un niveau minimum de curiosité pour la société et le monde qui l’entourent. Le droit ne peut en effet être étudié indépendamment des réalités humaines, sociales et politiques auxquelles il s’applique.*Avoir répondu à un questionnaire d’auto-évaluation disponible sur le site de l’Onisep Terminales2017-2018 à partir du 22 janvier. Avoir répondu à ce questionnaire est une condition de recevabilité du dossier (une attestation téléchargeable sera délivrée par le site Terminales2017-2018). Cette attestation sera à joindre au dossier de candidature.Ce questionnaire est un outil informatif et pédagogique mis à disposition des lycéens qui, grâce à lui, peuvent avoir un premier aperçu de l’adéquation de leur profil à une Licence de droit. Les résultats du questionnaire ne sont connus que du seul lycéen et ne sont en aucun cas transmis aux universités.
* Etre intéressé par l’Union européenne et son développement.

* Faire preuve de curiosité envers les échanges internationaux ;

* Avoir un bon niveau en anglais (C1 — B2 minimum) ainsi que dans la deuxième langue choisie

– Bulletins trimestriels de terminale et résultats des épreuves anticipées au baccalauréat français attestant des compétences en français, histoire, philosophie et très spécialement en langues vivantes

– Résultats du diplôme étranger équivalent au bacc
Les étudiants de la filière Jean Monnet auront un accès privilégié à la spécialité juriste européen du Master Droit, Mention Droit européen de la Faculté de Droit et un accès facilité aux programmes d’études à l’étranger de la Faculté de Droit.

En outre, la formation Jean Monnet constitue un atout supplémentaire pour l’accès aux carrières juridiques tant du secteur privé que public et pour la préparation aux concours des Communautés européennes.

 

Sources :

  • MESRI-SIES
  • MAA/DGER – AgroSup Dijon/Eduter pour les données d’insertion professionnelles en BTSA
  • MEN-MESRI/DEPP pour les pour les données d’insertion professionnelles en BTSAvertissement :
    Ces statistiques nationales sont actuellement les plus récentes disponibles.
    Fermer
    Enseignement à distance :

    Non
    Nombre de places offertes sur la plateforme :

    105
    Nombre de places l’année précédente :

    105
    Nombre de voeux l’année précédente :

    442
    La formation a-t-elle accepté tous les candidats du secteur l’année précédente :

    Donnée non disponible pour cette formation.
    La formation a-t-elle accepté tous les candidats l’année précédente :

    Donnée non disponible pour cette formation.
    Nombre de candidats admis l’année précédente :

    Donnée non disponible pour cette formation.
    Quota de candidats boursier :

    Si cette formation recueille davantage de voeux qu’elle n’offre de places, le recteur fixera un pourcentage minimum decandidats bénéficiaires d’une bourse nationale de lycée, à accueillir, et ceci afin de garantir la mixité sociale.Ce quota sera affiché sur cette page au mois de mai.

    Frais de scolarité par année :

    184 euros. (Montant pour 2017/2018)
    Frais de scolarité par année pour les étudiants boursiers :

    Pas de frais pour les boursiers. (Montant pour 2017/2018)

  • Poser une question ou faire un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. Plus d’informations

    Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

    Fermer