Comment exercer le métier d’assistante maternelle ?

La vie moderne fait que souvent, les couples ont leur 2 membres qui travaillent, ce qui implique donc des problèmes de garde des enfants, notamment quand ils sont petits.

Une des meilleures solutions est de les confier à une assistante maternelle, ce qui fait de ce métier un des plus intéressants quand on cherche un emploi .. et bien sûr qu’on aime les enfants 🙂

Mais comment devenir et pourvoir exercer le métier d’assistante maternelle ?

Qu’elle soit employée par un particulier ou dans une crèche, dans une formule classique d’accueil le jour ou dans un accueil permanent (placement d’enfant 24h/24),  l’assistante maternelle doit avoir un agrément.

La demande d’agrément se fait via un formulaire qu’on obtient au service départemental de protection maternelle et infantile (PMI) ou auprès de l’assistante sociale ou des services de la petite enfance.

Les informations suivantes sont à fournir dans le formulaire : état civil, situation familiale, son niveau d’études, son expérience professionnelle, sa motivation, le type d’accueil proposé et bien sûr les conditions matérielles de l’accueil (en précisant la surface habitable, le nombre de pièces, la présence d’une cour ou d’un jardin, nombre d’enfants que l’on souhaite accueillir).

Ce formulaire doit être accompagné d’un certificat médical pour ensuite être envoyé par lettre recommandée avec accusé de réception au président du Conseil Général du Département où vit la candidate.

Ensuite, le service de PMI du département vérifie les informations fournies et les conditions d’accueil.

La décision est prise par le président du Conseil Général qui a 3 mois pour se prononcer. Sans réponse de sa part, l’agrément est obtenu par défaut, pour une période de 5 ans.

Cette période est de 10 ans pour les assistantes maternelles employées dans des crèches familiales, dès qu’elles ont validé leur formation pour être assistante maternelle.

 

Légalement, c’est la loi du 27 juin 2005 et le décret du 29 mai 2006 qui fixe le statut des assistantes maternelles.

Le contrat écrit entre l’employeur et l’assistante maternelle doit indiquer le nombre d’heures travaillées (45 heures par semaine est la durée conventionnelle de l’accueil).

Les assistantes maternelles dépendent du régime général de la Sécurité sociale et ont donc des assurances maladie-maternité et vieillesse (retraites de base et complémentaire) selon les cotisations versées à la Sécurité sociale.

Les assistantes maternelles sont couvertes en cas d’accident du travail et ont le droit d’être indemnisées en cas de chômage.

Les congés payés sont de 5 semaines par an (durée acquise calculée sur la base de deux jours et demi ouvrables de congé par mois) et peuvent être fractionnés (si les parents employeurs sont d’accord).

Une assistante maternelle doit avoir une assurance de responsabilité civile professionnelle afin de couvrir les accidents dont l’enfant pourrait être victime ou pourrait causer à autrui pendant le temps d’accueil.

La rémunération a des conditions de rémunération fixées depuis le 1er janvier 2005 par une « convention collective nationale des assistants maternels des particuliers employeurs ».

Le minimum de rémunération est de 2,70 €, sur la base de 1/8 du salaire brut journalier.

Le salaire mensuel brut est égal au salaire horaire brut x nombre d’heures hebdomadaires x 52/12 afin de lisser la rémunération sur l’année pour une durée conventionnelle de l’accueil fixée à 45 heures par semaine en moyenne.

Une assistante maternelle bénéficie aussi d’indemnités d’entretien qui sont au minimum de 2,99 € par journée d’accueil.

Peuvent s’y ajouter d’ éventuels frais de repas, de goûter, si le parent employeur ne fournit pas son repas à l’enfant et des indemnités de déplacement quand l’assistante maternelle transporte l’enfant dans son véhicule.

Pour aider les assistantes maternelles, il existe des relais d’assistantes maternelles un peu partout en France afin de fournir des informations, des conseils et de permettent même de centraliser des demandes de garde.

Devenir assistante maternelle réclame surtout d’avoir acquis tout un ensemble de petits réflexes et de petites pratiques (à voir sur cette vidéo pour devenir assistante maternelle).

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *